Visite de courtoisie chez nos amis de Cerfontaine

23 octobre 2017

cerclecerfontaine

Publicités

Visite des marcheurs de l’Eau Noire

19 octobre 2017

 

Le thème du jour : La résistance à Couvin de 1941 à 1945. Groupe des marcheurs de l’Eau Noire de Couvin.

Tables de la Mémoire du 5 octobre

5 octobre 2017

Exercice pompiers ce dimanche

25 septembre 2017

De la revue communale Couvin.be septembre 2017

27 août 2017

cercles

Nouvelles arrivées au Musée Piron

12 juillet 2017

DSC07842DSC07841

Maquette du bunker de Hitler à Brûly

De même, arrivée de 2 maquettes d’avions du Commandant Jacquet 14-18 – réalisation de Monsieur Daniel Puchala.

Un ami nous a quitté

4 juillet 2017

Confions dans notre prière au Seigneur Mr l’abbé Auguste SOUPART né le 18 mars 1928 à Charleroi, ordonné prêtre le 27 juillet 1952 à Tournai. Vicaire à Forchies-la-Marche (Sainte-Vierge) et à Jumet-Gohyssart (Immaculée-Conception), curé à Donstiennes (Saint-Etienne), à Nalinnes-Haies (Saint-Nicolas), professeur de religion à l’Ecole moyenne à Jumet, à Ransart et à Binche, animateur des Bibliothèques publiques, responsable diocésain du service des archives et prêtre auxiliaire à Lobbes-Bonniers (Sacré-Cœur). Il est décédé le 24 juin 2017 à Gilly. La célébration eucharistique de ses funérailles a eu lieu le jeudi 29 juin 2017 à 11h en l’église Saint-Lambert à Cerfontaine suivie de l’inhumation au cimetière de Nalinnes-Haies. Qu’il repose en paix.augustesoupart

Journée provinciale des Vétérans Roi Albert 1r

25 avril 2017

Journée provinciale des Vétérans du Roi Albert 1r des Provinces de Namur et Luxembourg

 

 

La journée avait commencé par une cérémonieDSC07541 à Mariembourg et s’est terminée  au restaurant La Ruche de Couvin

 

DSC07564

DSC07573

DSC07574

DSC07571

Page Facebook Couvin

25 janvier 2017

Cette semaine

https://www.facebook.com/photosdecouvin/

4.275 clics ….. 685 personnes engagées ……

Meilleurs vœux pour 2017

30 décembre 2016
notre page facebook ….sommes à plus de 4.000 visiteurs avec un boom sur
Promenade dans le centre de Couvin un samedi après midi
Albums

Promenade dans le centre de Couvin un samedi après midi
ModifierIdentifier

54 photos · Updated il y a 12 jours

Le contournement sera en partie opérationnel dans quelques mois. Les Couvinois se réjouissent déjà de ne plus voir les 1 500 poids lourds traverser quotidiennement le centre-ville. Pour les commerçants, c’est autre chose, ils craignent que le centre soit oublié par les automobilistes de passage, potentiels clients pour les commerces et le secteur Horeca. Un comité post-contournement réfléchit aux actions à mettre en œuvre pour attirer les consommateurs. L’art, bien entendu, de prendre le problème par le mauvais bout mais ce n’est pas la faute de ce comité. Il fallait y penser avant le contournement. Ce comité a le mérite d’exister, sa tâche n’est pas simple. L’Union des classes moyennes (UCM) de Namur a réalisé un diagnostic commercial dans le centre-ville. Cette étude fait grand bruit et est surprenante pour un ancien commerçant (4eme génération) de la Maison Cabaraux et mari d’une fiscaliste-comptable de Couvin. De manière générale, il y a beaucoup de travail à accomplir pour redresser une situation catastrophique au niveau commercial disent les experts. « On note que 12 % des cellules sont vides, ce qui souligne un manque de dynamisme, explique, pince sans rire, Estelle Nicolay du bureau d’études Augeo. 7,8 % des bâtiments dédiés aux commerces ont été transformés en logements, ce qui est préoccupant. Couvin est structurellement affaibli. » Évidemment, lorsqu’un propriétaire ne sait pas louer un emplacement commercial, il le transforme en bien louable. Il serait intéressant de consulter Olivier Michaux, expert immobilier et couvinois très attentif à la problématique de notre cité. Après avoir réalisé ce constat de terrain, l’UCM a récolté les avis des clients et des commerçants. Du côté des consommateurs, 68 % proviennent de Couvin et 32 % de l’extérieur. « 82 % des gens qui fréquentent le centre-ville y viennent au moins une fois par semaine pour acheter du pain, aller à la banque, faire leurs courses alimentaires, mais rarement pour faire du shopping car il y a un manque de magasins de vêtements et de chaussures, explique, pince-sans rire, Estelle Nicolay. Trois magasins de chaussures en plein centre – faubourg st germain – ….c’est ce qu’on appelle un manque de magasins …. Pour les vêtements ….la Maison Delid et le Drapeau National, et Cannelle – 2 magasins – sans parler du magasin qui vient de fermer faute de clientèle au faubourg st germain ou sans parler du magasin qui était rue de la Falaise – mort faute de clientèle …. L’art d’expliquer que la faute incombe aux commerçants et non aux acheteurs -très souvent en situation précaire – qui ont déserté le commerce couvinois … Il faudrait m’expliquer comment une population à majorité fragilisée au niveau pécuniaire – voir les statistiques sur les revenus en région couvinoise – peut se permettre de hanter d’autres commerces que ceux qui proposent des produits blancs ou low-cost ? Parmi les points faibles, ils pointent la difficulté de se parquer et de circuler, le sentiment d’insécurité ainsi que le manque de propreté et d’embellissement. » Bigre … parking Saint Joseph, parking derrière la poste, parking GB – parking Match – ces grandes surfaces laissent parquer sans rien dire,- parking derrière l’école moyenne …. Bigre ….. Jardin des Mayeurs et en temps normal parking place Général Piron. Sentiment d’insécurité …. Sentiment en effet …..mais l’insécurité n’existe que le soir et la nuit, au moment où en général on dort ! La faute aux commerçants, nous supposons. Pour vivre à Couvin, nous nous réjouissons de voir notre Police efficace et bien présente avec ses maigres moyens. Peu d’engouement L’engouement des commerçants pour l’enquête a été, par contre, beaucoup moins soutenu. « Sur les 82 commerçants du centre-ville, seuls 27 ont répondu à nos questions. C’est la première fois qu’on a autant de refus », observe Aurélie Marichal, chargée de projet à l’UCM. Refus ou découragement ou sentiment d’impuissance ? Sentiment chez les commerçants qu’ils sont tout juste bons pour payer des taxes dont la plus rigolote est la dernière taxe sur les enseignes …. Décrétée par un collège communal peu au courant du marasme économique des commerçants…. Ceci n’est qu’un constat. Cela traduit un manque de cohésion dans ce secteur depuis de nombreuses années à Couvin, continue l’étude d’experts. En effet, une association de commerçants dont le président est soucieux d’implanter son commerce hors centre et de créer une galerie commerciale – ceci n’est pas une critique, c’est son droit – un autre membre – selon nos informations, il n’est plus membre – implante une partie de son commerce hors centre – cela donne envie de cohésion sans parler d’une association où les assemblées sont rares, dixit les commerçants rencontrés …. La majorité des personnes interrogées estime que rien n’est entrepris pour le développement commercial de Couvin, qu’il y a trop peu d’activités, que la propreté et la sécurité posent question. Le seul développement commercial est axé sur les grandes surfaces hors centre. C’est un choix de société ! Triste constat pour les commerçants. Avec le contournement du centre ville et l’arrivée de nouvelles surfaces sur l’ancien site industriel de Couvin, comment voir l’avenir en rose pour les commerçants du centre … Réflexion entendue … ils n’ont qu’à louer un emplacement sur la nouvelle galerie ….bien voyons ….et transformer leur surface commerciale du centre en appartements sociaux, nous supposons. L’enquête pointe aussi le manque de dynamisme de l’Office du tourisme …. Bon arrêtons là …. ce qui est excessif est insignifiant ….. l’équipe de l’Office du tourisme, je la connais bien …. inutile de vouloir les blâmer.

https://www.facebook.com/photosdecouvin/?ref=bookmarks
2 988
Personnes atteintes
217
Réactions, commentaires et partages
Vous pouvez nous suivre sur facebook ….Photos et commentaires …..